Créée en 1959, la Compagnie des Chevaliers de la Fricaseye perpétue, chaque année à l’Ascension, la tradition remontant au Moyen Âge du pèlerinage à Notre-Dame de Chèvremont en Région wallonne. À cette occasion, les membres se restaurent d’une fricassée traditionnelle composée d’oeufs et de lard.

Les commandements du Chevalier

  • La Fricasseye dégusteras,
    ux autres mets la préférant

  • Dans l’ambiance bien vite seras
    par un frais pèkèt exaltant

  • De deux gros œufs te régaleras
    avec du lard bon et jutant

  • La saucisse grasse point n’oublieras
    ni le pain gris évidemment

  • Et puis alors tu choisiras
    un bon fromage, à point, piquant

  • Le tout, bien sûr, tu arroseras
    d’un bon bourgogne, ravigotant

  • Dans ton gosier place tu feras
    au quart de riz, bien cuit, bien blanc

  • Et pour lui faire place tu boiras
    du café noir, sucré,bouillant

  • A ton foie tu imposeras
    cette épreuve pleine d’agréments

  • Postulant chevalier seras
    si tu la subis brillamment

à Chèvremont, évidemment!

Serment d’Intronisation de la Fricasseye

“Sur cestuy livre d’or et par-devant le véridique Chapitre de la Compagnie des Chevaliers de la Fricassèye de Chèvremont, je jure ab imo pectore d’être toujours féal à la haute, séculaire et gastronomique tradition de cette historique colline des chèvres. Que le pétillant breuvage qui va en ce jour d’hui sceller mon serment, instille dans mon cœur un dévot attachement à ces terres de Chèvremont, afin que revive tout ce qui donna lustre à leur gloire ancestrale…”.

Ces paroles d’engagement, des dizaines de personnalités de tous les milieux, de toutes les tendances, de toutes les opinions les ont prononcées depuis la fondation de la Compagnie, le 30 avril 1959. Le point de départ de la tradition gastronomico-religieuse coïncide avec la création d’une chapelle dédiée à Notre-Dame en 1688. Accrochée sur l’éperon rocheux, elle fut bientôt un pèlerinage célèbre qui se perpétue encore aujourd’hui, notamment au sein des sportifs wallons. La tradition veut que, les devoirs religieux accomplis, chacun s’en redescendait par ce sentier abrupt qu’il venait de gravir quelques instants plus tôt. Il n’y eut pas à attendre bien longtemps pour que des guinguettes et des restaurants viennent s’installer au pied de la colline sacrée et leur proposent la traditionnelle fricassèye.

Aujourd’hui, c’est toujours le même menu : une tranche de lard croustillant et savoureux, deux beaux gros œufs naturels, un bon morceau de saucisse bien juteuse et du pain gris. Tout cela s’accompagne d’une excellente “jate di neur café” et pour dégraisser la bouche, d’une ou plusieurs gouttes de pèkèt. Le quartier de tarte au riz (blanke dorèye) complète parfaitement ce menu.

Voilà pourquoi quelques amis s’étant retrouvés par un beau soir de printemps en 1959, dans un restaurant de la colline, eurent l’idée de s’unir pour qu’après eux se perpétue dignement encore cette tradition déjà séculaire. Ainsi, est née la Compagnie des Chevaliers de la Fricassèye de Chèvremont.

En 2009, Sa Majesté le Roi Albert II a accordé à la Compagnie le titre de “Royal” à l’occasion de son jubilaire.

https://www.mannekenpis.brussels/fr/app/costume/chevalier-de-la-fricasseye_957

https://www.facebook.com/chevaliersdelafricasseye/